#Domotique : Qivivo, le champion français des thermostats intelligents, lève 900 000 euros 

 
 

adrien suire qivivo

Basée à Nantes, la startup spécialiste des thermostats intelligents vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 900 000 euros auprès de Saint-Gobain, Go Capital et Bpifrance. Une levée qui intervient quelques jours après la fin du CES, qui s’est déroulé la semaine dernière à Las Vegas, et qui révèle une nouvelle ambition : devenir le leader de la maîtrise d’énergie dans la maison connectée.

 

 

Saint-Gobain s’invite autour de la table

 

Leader mondial de l’habitat, Saint-Gobain révèle grâce à cette opération son intérêt pour l’avenir de la maison connectée, lui qui met en place chaque année un concours organisé par la cellule Innovation NOVA, à destination des jeunes pousses innovantes. En s’invitant autour de la table, l’industriel s’intéresse aux 30 millions de foyer qui pourront alors réduire leur facture énergétique de près de 40%, mais pourra aussi apporter à Qivivo un réseau de distribution important.

 

« Dans sa volonté de prédire le meilleur pilotage du chauffage, Qivivo a développé une véritable expertise, qui fait écho à nos propres travaux, dans le diagnostic du logement individuel. Ils ont automatisé pour les particuliers ce qui était jusqu’à aujourd’hui réservé à des grandes constructions. La technologie QiDiag ouvre de nouvelles perspectives pour le marché de la rénovation énergétique » indique Gérald Fafet, Directeur Général de Saint-Gobain Recherche.
 

qivivo-app-mobile

 

Il s’agit de la seconde levée de fonds de la startup en moins de 6 mois, suite à ma première opération de 450 000 réalisée en septembre 2014 auprès de son investisseur historique Go Capital. Ce nouvel apport financier va permettre aux équipes nantaises de se développer sur le territoire national dans un premier temps, puis de financer plus largement ses projets de Recherche et Développement.

 

 

LA DOMOTIQUE 2.0, UN SUJET D’AVENIR

 

Le bien-être, le confort à domicile et la réduction de la facture énergétique semblent être les 3 ambitions majeures de ce secteur dominé par l’américain Nest, racheté en janvier 2014 par Google pour la coquette somme de 3,2 milliards de dollars. Et pour le coup, le marché français s’avère être juteux selon le cabinet Xerfi qui annonce 1 milliard d’euros en 2015, avec une augmentation de 35% sur les 2 dernières années. Véritable star du salon CES 2015 de Las Vegas, la maison connectée n’est plus au stade du balbutiement, mais est une tendance qui explose dans le monde entier notamment grâce au passage de l’internet des écrans à l’internet des objets.

 

 

 

 

Article publié le 14 janvier 2015 par Etienne Portais – www.maddyness.com