Domotique vs objets connectés

 

 

(Québec) Il ne faut pas confondre objets connectés – qui se feront de plus en plus nombreux dans nos maisons au cours des prochaines années – et domotique, tiennent à souligner plusieurs intervenants consultés par Le Soleil.

 

 

995102

 

 

L’Office québécois de la langue française décrit la domotique depuis l’an 2000 comme un «ensemble de techniques adjoignant à celles du bâtiment les ressources de l’électronique, de l‘informatique et des télécommunications pour améliorer l’habitat humain».

Les professionnels consultés entendent tous par domotique le fait que toutes les ressources qui visent à améliorer la résidence soient reliées. Les lumières, le chauffage, les stores et le système de sécurité sont, par exemple, tous contrôlables avec la même interface, que celle-ci se trouve sur un ordinateur, une tablette électronique ou un téléphone intelligent.

 

 

Bien que les objets intelligents (des lumières DEL ou un moniteur vidéo pour bébé, par exemple) fassent partie de l’équation, ils disposent souvent de leur propre application mobile.

Ils peuvent néanmoins faire partie du tout s’ils sont compatibles avec le système domotique choisi. Il est cependant parfois impossible de regrouper ensemble tous les objets intelligents et les options domotiques de la maison pour les contrôler. On doit alors ouvrir individuellement plusieurs applications pour le faire. «Cette petite domotique n’est pas la plus plaisante, elle n’est pas bâtie pour simplifier la vie», affirme José Adam, propriétaire de Stéréo Plus Québec. Il est donc important de bien s’informer sur la compatibilité des nouveaux gadgets à l’achat.

 

 

Tendance à la hausse

 

D’après une étude de la firme de recherche et conseil en matière de technologies de l’information Gartner, publiée en mars, les particuliers investiront massivement dans les solutions intelligentes pour la maison au cours des prochaines années. On prévoit que le nombre d’objets connectés présents dans les résidences autour du globe dépassera le milliard en 2017.

 

 

 

L’avenir des électroménagers

 

Les électroménagers intelligents sont de plus en plus populaires, indique François-William Simard, directeur des communications à l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec.

Denis Paquet, propriétaire d’ArchitexAudio, et Dominique Martineau, propriétaire de DomDom Domotique, soulignent que ces cuisinières ou lave-vaisselle qui pourront être connectés au système domotique se multiplieront bientôt. «Dans les années 80-90, on disait que les gens n’allaient plus aller à l’épicerie: on est presque rendus là», indique M. Paquet.

Le frigo passera bientôt lui-même la commande à l’épicerie! Samsung a par ailleurs déjà dans son catalogue un frigo sans fil (connecté par Wi-Fi) avec écran LCD. On peut notamment y consulter les grands titres des journaux ou son fil Twitter. Une application permet de choisir une recette appropriée pour le souper.

Et les propriétaires organisés peuvent aussi y tenir à jour les dates de péremption des produits et planifier des alertes lorsqu’on s’en approche dangereusement.

 

 

 

 

source : www.lapresse.ca/le-soleil