La domotique représente un marché de 150 millions d’euros en France

 

 

La domotique représente sans nul doute la maison de demain ; une maison ultra connectée. En effet, elle connait une forte évolution en France, d’après une étude menée par l’institut d’étude de marché GfK (Gesellschaft für Konsumforshung), la domotique représente actuellement un marché de 150 millions d’euros. Rien que ça ! Et ce n’est pas tout, l’évolution devrait continuer de plus belle en passant d’un marché de niche à un marché de masse. Dans un futur proche, la domotique tend à se démocratiser, mais aujourd’hui, quelles sont les tendances ?

 

 

Les équipements domotiques les plus prisés

 

D’après l’étude de l’organisme GfK, les matériels de sécurité tels que les alarmes ou les détecteurs sont les équipements les plus installés, ils représentent 32 % du marché de la domotique. Les dispositifs de motorisation de portails, stores ou volets prennent la 2ème place avec une part de 25 % du marché. Viennent ensuite les visiophones et interphones avec 23 %, les équipements de gestion énergétique (thermostats, réglage des lumières) avec une part de 14,5 % et pour finir, les outils de contrôle à distance (box, programmateurs) avec 5,5 %.

Aujourd’hui, 5 milliards d’objets connectés sont commercialisés en France. Selon le cabinet américain Gartner, l’année 2020 connaitra la mise en circulation de 250 millions de véhicules intelligents et la commercialisation de 25 milliards d’équipements connectés. GfK confirme les propos du cabinet en affirmant que d’ici une dizaine d’année la domotique touchera un marché grand public.

 

 

LA DOMOTIQUE

 

Comment la domotique va-t-elle se démocratiser ?

 

La prévision d’évolution fulgurante de la domotique se justifie par un fait réel ; la généralisation des smartphones à l’échelle mondiale. En France, ce sont 25 millions d’utilisateurs qui sont reliés au web grâce à leur téléphone mobile. A l’avenir, les smartphones pourront permettre de piloter sa maison en temps réel et en un clin d’œil peu importe l’endroit. C’est le parfait petit outil d’interaction entre le particulier et son logement.

La domotique présente de nombreux intérêts, il est possible de verrouiller à distance sa porte, baisser ses stores, arrêter son chauffage ou encore éteindre ses lumières en une fraction de seconde grâce à son smartphone. Il est également possible de vérifier ce qu’il se passe au sein du logement et de régler les éventuelles anomalies sans revenir chez soi en urgence.

Si la domotique semble rassembler majoritairement des aspects pratiques, les particuliers ont également cerné l’aspect économique que les équipements peuvent apporter. En effet, contrôler le chauffage ou la lumière d’un logement peut permettre de réaliser de grandes économies d’énergie et de réduire significativement les factures énergétiques. Certes, l’installation de tels équipements représente un investissement assez important, mais fort heureusement de nombreuses aides financières ont été mises en place. De plus, le cabinet Gartner estime que les prix devraient baisser de 50 % à l’horizon 2018. Bonne nouvelle !

 

 

 

Source : www.voseconomiesdenergie.fr (posté le 05/03/2015 par Elodie Vieillard)